AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Katia + I'm broken down

AuteurMessage
avatar



> arrivé(e) le : 28/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Freya
> avatar : Emma Stone
> crédits : U.C.
❥ statut civil : Célibataire et lutte désespérément pour oublier que son coeur bat pour quelqu'un, tout ça pour respecter une promesse faite à un mort.

> âge : Presque 28 ans.
> métier : Infirmière, ses patients assez âgés la demande souvent en mariage. Elle dit souvent en rigolant qu'un jour elle finira par accepter.
> à savoir sur moi :
Cause I was made for loving you, even though we may be hopeless hearts just passing through. Every bone screaming I don't know what we should do, all I know is, darling, I was made for loving you

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:05

Katia Elisabeth Evans
Nothing is really at it seems

PRÉNOM(S) + Katia Elisabeth NOM + Evans ÂGE + 27 ans (bientôt 28) DATE ET LIEU DE NAISSANCE + 04/05/1988 à Fairhope ORIENTATION SEXUELLE + Hétérosexuelle EMPLOI + Infirmière STATUT CIVIL + Célibataire QUALITÉS/DÉFAUTS + Curieuse, intelligente, pugnace, têtue, rêveuse. GROUPE + Maybe next time.
This is your fairytale

QUE PENSES-TU DE FAIRHOPE ? + C'est la ville où j'ai grandie avec ma famille. Chaque lieu est chargé de bons souvenirs, de terribles aussi.  COMMENT IMAGINES-TU L'ANNÉE A VENIR ? + Elle ne peut de toute façon pas être pire que la précédente. QUELS SONT TES 5 RÉSOLUTIONS POUR CETTE ANNÉE ? + 1) Prendre du poids, ou du moins éviter d’en perdre encore. 2) Réussir à dormir, vraiment. 3) L’oublier, ou ne pas l’oublier. Elle change d’avis constamment sur ce sujet. 4) Sortir plus souvent avec ses collègues. 5) Arrêter de regarder autant de comédies romantique, après on se persuade qu’il n’y a qu’un seul homme fait pour soit… 15 CHOSES À SAVOIR SUR MOI + C’est une grosse lectrice, elle dévore beaucoup de science-fiction. Elle aime l’évasion que lui procure la lecture. + Elle est aussi une grande romantique, livre, film tout y passe. Mais elle s’est jurée de ralentir dessus, puisqu’après elle en arrive à croire qu’il n’y a qu’un seul homme qui est fait pour elle. + Elle adore cuisiner, surtout de la pâtisserie. Elle ramenait souvent des gâteaux à ses collègues au boulot, elle ne l’a plus fait depuis la mort de son frère ayant un petit dégout de la nourriture. Elle s’est promit qu’elle reprendrait bientôt la cuisine. + Elle hésite à adopter un chien, ses horaires fluctuent et elle est parfois absente de chez elle pendant une longue période mais en même temps elle a un grand besoin de compagnie. + C’est une fille très sociale, elle n’a pas peur de parler avec des inconnus ce qui est plutôt utile dans son métier. Les gens se confient naturellement à elle. + Ce n’est pas une grande sportive mais depuis quelque mois elle s’est mise à la boxe ce qui lui permet d’évacuer. Elle essaye d’y aller aussi souvent que possible quand ses horaires le permettent. + Elle tient plutôt mal l’alcool, au bout de deux verres elle est généralement en train de rigoler comme idiote. + Certains de ces patients la demande souvent en mariage. Dante, un vieux monsieur de 80 ans est le plus constant dans ses demandes. Elle dit souvent à ses collègues qu’un jour elle finira par céder. + Elle a perdu ses parents alors qu’elle avait 20 ans et elle vient tout juste de perdre son frère. Depuis elle persuadée que tout ceux qu’elle aime sont destinés à mourir bien trop jeunes. + Ces derniers temps elle évite tous les séries ou livre où il y a des morts, ce qui est moins évident qu’il n’y parait. + Elle écoute tout le temps de la musique, elle a constamment une paire d’écouteurs avec elle. + Elle a tendance à oublier son portable partout et passe sa vie à le chercher. D’ailleurs s’il ne lui permettait pas de lire de la musique et d’aller sur internet il y a bien longtemps qu’elle se serait passée de cet engin de malheur. + Elle a une jupe porte bonheur, elle la met dès qu’une occasion se présente. + Elle a énormément de paires de chaussures et dès qu’elle a le moral dans les chaussettes elle fonce s’acheter une paire d’escarpins. + Elle refuse catégoriquement de toucher à l’héritage de ses parents ou de son frère, elle ne pioche dedans que quand elle ne peut pas faire autrement.

We all want a happy ending

PRÉNOM/PSEUDO + Freya AGE + 27 ans et toutes mes dents FRÉQUENCE DE CONNEXION Je reprends le RP, donc je vais essayer d'y accorder autant de temps que possible avec mon emploi du temps de ministre. OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + Maman Dragibus me harcèle pour que je vienne (bon en vrai, il a pas fallut me pousser beaucoup) SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ + Inventé. DERNIER PETIT MOT + Luxette, Maman Dragibus, j'vous aimeuh

Code:
<pris>célébrité</pris> + emma stone


Dernière édition par Katia Evans le Mer 2 Mar - 13:36, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 28/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Freya
> avatar : Emma Stone
> crédits : U.C.
❥ statut civil : Célibataire et lutte désespérément pour oublier que son coeur bat pour quelqu'un, tout ça pour respecter une promesse faite à un mort.

> âge : Presque 28 ans.
> métier : Infirmière, ses patients assez âgés la demande souvent en mariage. Elle dit souvent en rigolant qu'un jour elle finira par accepter.
> à savoir sur moi :
Cause I was made for loving you, even though we may be hopeless hearts just passing through. Every bone screaming I don't know what we should do, all I know is, darling, I was made for loving you

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:05

Once upon a time
It's my life, don't you forget
Il y en aurait des choses à raconter sur moi, mais à vrai dire le début de ma vie n’est pas ce qu’il y a des plus marquants. J’ai eu une enfance heureuse et choyée, des parents aimants, un grand-frère génial et une carrière toute tracée de future avocate. Et puis en deuxième année d’études de droit un seul petit coup de téléphone à suffit à faire basculer ma vie entière… Je m’en rappelle encore neuf ans après, parfois il vient même me hanter la nuit. Chaque mot est inscris dans ma mémoire au fer blanc.

« Mademoiselle Evans ? » « Oui ? » Ma voix était clairement pâteuse, en même temps en a pas idée d’appeler des gens à trois heures du matin. En plus mon cœur ne pouvait s’empêcher de battre la chamade, les appels de nuit étaient généralement de mauvais augure. Pourtant, j’avais échangé un message avec James dans la soirée, il m’avait dit être sur la base et qu’il ne partait pas en opération aujourd’hui, donc il ne pouvait rien lui être arrivé de si dramatique, si ? Et puis ils auraient appelé mes parents pas moi. Je me demandais donc ce que me voulait la personne au bout du film tout en essayant de me raisonner. James allait bien, il fallait que toute la famille arrête de s’inquiéter pour lui au moindre coup de téléphone à une heure inhabituelle. De toute façon je savais de qui je tenais cette mauvaise manie, vu que monsieur c’était engagé dans l’armée aussitôt ses dix-huit ans sonnés, les parents n’avaient eu de cesse de s’inquiéter pour lui et m’avais transmis cette peur. « Ici le lieutenant Matthews de la police de Fairhope, un camion est rentré dans la voiture de vos parents. On est en train de les transférer à l’hôpital, mais leur état est critique. Pouvez-vous nous y rejoindre ? » C’était un mauvais rêve, forcément, j’avais tellement l’habitude de m’inquiéter pour mon frère que l’idée qu’il soit arrivé quelque chose à mes parents me semblait surréaliste. « Je, j’arrive tout de suite ! » Dis-je en même temps que je fouillais dans ma commode pour trouver un bas de pantalon. Je ne pouvais décemment pas sortir avec mon mini boxer. Mon tee shirt quant à lui déclarait « I'm 99% sure I'm a Disney Princess » mais je me fichais bien d’avoir l’air ridicule, tout ce que je voulais c’était m’assurer que mes parents allaient bien. « Et pouvez aussi prévenir votre frère ? Normalement c’est lui la personne à prévenir en cas d’urgence, mais nous n’avons pas réussi à le joindre. » J’hochais la tête avant de me rendre compte que mon interlocuteur ne pouvait pas le voir. « Je vais le faire oui, il est en Afghanistan alors il ne sera peut-être pas disponible tout de suite, mais je vais essayer de le joindre. »


***********************

Il n’y avait bien que dans les films que, lorsque les héros enterrent quelqu’un,  le temps est forcément maussade. La pluie doit rajouter un côté dramatique bienvenu, elle n’aurait pas dépareillé avec l’humeur que j’avais ces derniers jours. Seulement voilà le soleil brillait et nous mourions de chaud tandis que, blottie dans les bras de James, j’attendais la fin de l’enterrement. Les bruits de la rue derrière nous avaient un côté perturbants, ils me rappelaient que la vie continuait malgré tout. Mais comment pouvait-elle continuer alors que mes parents n’étaient plus là ?
J’étais arrivée trop tard à l’hôpital, finalement mes deux parents étaient décédés dans l’ambulance. James avait pût rentrer plutôt que prévu afin d’assister à la cérémonie. Heureusement qu’il était là je ne savais pas comment j’aurais pût tenir le coup sans lui. Parler aux autres membres de ma famille, remercier les gens d’être venus, je faisais tout ça sans même y penser tel un robot. Orphelins, le terme tournait en boucle dans ma tête. Voilà ce que nous étions tous les deux, des orphelins. Je jetais ma rose sur la tombe de mes parents en adressant une prière muette pour que le temps passe plus vite.


***********************

« Quand est-ce que tu repars là-bas ? » Demandais-je d’un air maussade à mon frère, je n’avais pas envie qu’il parte et m’abandonne mais c’était son boulot il n’avait pas le choix. Et puis il n’était vraiment pas du genre à déserter. « J’ai eu le droit à un mois de permission. Le temps de remettre les choses en ordre. » J’hochais la tête, contente qu’il reste encore un peu avec moi. Nous étions dans un bar, boire des cocktails nous avait parût être une bonne idée pour terminer cette journée merdique. « D’ailleurs tu as des idées de ce qu’on fait de la maison des parents ? On la garde ou on se prend autre chose c’est à toi de décider vu que moi je suis très peu là. » Je réfléchissais quelques instants avant de répondre. « C’est trop grand pour nous deux, je pense que le mieux c’est qu’on la mette en vente et qu’on se prenne un appart avec chacun nos chambres. Comme ça tu auras un pied-à-terre quand tu seras en permission. » Et puis comme ça le reste du temps, je ne serais pas seule au milieu des fantômes de mes parents, oui vendre la maison familiale me paraissait être la meilleure idée possible. James hocha la tête pour me montrer que ça lui allait puis nous restions quelques instants silencieux à touiller nos verres. « Et sinon, quand est-ce-que tu retournes sur ton campus ? » Me demanda-t-il finalement, brisant cet interminable silence. Je mordillais ma lèvre, cherchant le courage de lui parler de mes plans. « Je n’y retourne pas. » Voilà au moins c’est lâché, je poursuis devant son air ahuri. « Devenir avocate c’est tellement pas moi James. Qu’est-ce que je ferais après ? Défendre des pourris et quelques rares innocents ? Merci bien ! » L’accident des parents m’avait au moins ouvert les yeux sur mon avenir tout tracé, peut être que l’adage « A toute chose, malheur est bon » n’était pas si infondé, peut-être que toute cette merde dans laquelle nous nous retrouvions avait une toute petite part de positif. Mais si devenir avocate me permettait de continuer à avoir mes parents avec moi alors je signais sans hésiter. « Mais, qu’est-ce que tu veux faire alors ? » Ma réponse fusa, sans même réfléchir. « Infirmière ! » La perplexité s’accrut sur le visage de mon frère. « Mais tu as des super résultats, pourquoi infirmière et pas médecin ? » « Je veux aider les gens, James. Un médecin ça voit des patient à la chaîne, ça n’a pas le temps de vraiment parler avec, les rassurer, leur apporter un peu de bonheur. Je ne veux pas sauver des vies moi, je veux juste les améliorer. Je serais l’épaule sur laquelle ils pourront compter en cas déprime ou quoi. J’essayerais de soigner leurs bobos mais pas que… » Et puis j’en avais marre des études, les trois années nécessaires pour devenir infirmière me convenaient. Surtout que ces années comptaient de nombreux stages. La vie était courte, pourquoi s’embêter avec des études inutiles. « Tu sais que ce ne sera pas un métier de tout repos au moins. » Je roulais des yeux en ayant envie de répondre oui papa. Une semaine que nous n’avions nos parents et voilà qu’il se prenait pour l’adulte responsable de la famille. « Avocate ça l’était pas vraiment non plus… Faut croire que les métiers plan-plan c’est pas pour les Evans. »


***********************

« Tu sais, je crois qu’il est peut-être temps que je trouve mon propre appart. » J’avais lancé ça en plein repas. James s’arrêta la bouche grande ouverte, la fourchette juste devant, comme figé. « Pourquoi, tu ne te plais pas ici ? » Demanda-t-il finalement. « Si mais, j’ai mon besoin de mon chez moi. Ici je ne peux pas faire tout ce que je veux. Je ne me sens pas à l’aise par exemple pour ramener mes rencarts. » Mon frère roula des yeux. « Ca tombe bien, aucun mec ne te mérite. » Je lui tirais la langue. « Non mais sérieusement, je finis mes études dans 3 mois. Je trouve un boulot et je me cherche un appart ça te va ? »  J’avais bien réfléchi à la question, je pouvais certes toucher à l’héritage de mes parents pour me payer le logement qui marquerait mon indépendance, mais je préférais éviter. Sans même nous consulter, mon frère et moi évitions d’y toucher. Cet argent là nous le gardions vraiment pour les coups durs. « Oui t’inquiète fais comme tu le sens, l’important c’est que tu sois heureuse. » Je lui lançais un grand sourire.
[...]
« Et sinon niveau garçon, il y a personne que tu veux me présenter ? » Me demanda mon frère quelques jours plus tard. J’éclatais de rire. « Ben non, personne n’est assez bien pour moi tu sais… »J’étais loin d’avoir envie de lui présenter quelqu’un, pour l’instant papillonner me suffisais amplement. Aucun homme ne m’avait jusque là donner envie de rester très longtemps. « Et toi, les filles ? » « Tu sais avec mon métier c’est pas vraiment facile de rencontrer quelqu’un… » Je le soupçonnais de ne pas tout me dire. Je voyais bien comment les filles se comportaient en sa présence. Mais j’allais attendre qu’il m’en dise plus. « Et puis, j’ai déjà la plus belle femme possible dans ma vie. » Ajouta-t-il avec un clin d’oeil, ce qui eut au moins le mérite de me faire rire.


***********************

Depuis le temps que j’en entendais parler, j’allais enfin rencontrer le fameux coéquipier et meilleur ami de mon frère. Les deux hommes étaient toujours collés ensemble pendant qu’ils travaillaient et même quand ils ne travaillaient pas d’ailleurs. Visiblement Ethan vivait à mi temps dans l’appart de mon frère. Franchement c’était parfois à se demander si les deux n’étaient pas en couple, mais tant que James était heureux, je m’en fichais. J’apportais la touche finale à ma tenue. Un chignon haut, du rouge à lèvre rouge, une petite robe noire près du corps et des escarpins noirs à la semelle rouge – un petit plaisir que je m’étais fait récemment et que je m’empressais d’enfiler dès que l’occasion se présentait. J’envoyais un sms à mon frère juste avant de me mettre en route. « J’arrive, j’ai hâte de rencontrer ton pote. A tout de suite.  »

Dès les premiers instants où j’avais rencontré Ethan, le courant était bien passé et même plus que ça. Son meilleur pote était canon, tout à fait mon genre. Tant et si bien que j’avais lutté toute la soirée pour ne pas le dévorer des yeux. En prime, il était loin du cliché du macho sans cervelle qu’on trouvait dans l’armée – en même temps pourquoi cela me surprenait, mon frère n’était pas du tout comme ça. Parler de livres avec lui était un vrai régal, nous avions le même gout pour la fantaisie et échangions depuis quelques instants des conseils de lecture. Si je m’écoutais je dirais presque que telle une héroïne de film romantique, j’avais su dès le premier regard que c’était lui. Seulement il s’agissait du meilleur ami de mon frère, aussi ce soir-là je me contentais d’échanger mon numéro lui. Pendant longtemps nous avions correspondu par sms, flirtant parfois par moment mais ça n’allait pas bien loin. Et puis quand les deux hommes retournèrent en mission mes colis n’étaient plus que pour James mais pour eux deux. J’envoyais souvent des livres qui me plaisaient à Ethan et lui me donnait son avis par la suite, nous débâtions longuement par la suite sur ce qui devrait changer dans l’histoire ou non. Mon frère voyait d’un bon œil mon amitié naissante avec son meilleur ami, ne se doutant pas un seul instant que de mon côté je commençais à sérieusement tomber amoureuse de lui. Huit mois après notre rencontre, nous avons diné tous les trois au restaurant. James étant complètement crevé il était rentré de bonne heure, nous laissant seul tous les deux. Ce fut ce moment-là que choisi Ethan pour m’embrasser. Ce fut une explosion de cœurs et de paillettes, la soirée se prolongea chez moi et nous n’avions pas quitté mon appartement pendant deux jours d’affiler. Il était plus qu’évident qu’Ethan et moi étions fais pour être ensemble, seulement nous avions tous les plus que peur de la réaction de mon frère quand il l’apprendrait aussi décidions-nous que pour l’instant notre histoire resterait secrète.

***********************

James était revenu blessé de sa dernière mission, rien de bien grave, néanmoins ça avait nécessité quelques coutures et les bandages étaient régulièrement à changer. Forcément monsieur avait décidé que puisqu’il avait une infirmière dans la famille, il n’avait aucune raison de demander à quelqu’un d’autre de le faire. Aussi je passais régulièrement à la maison m’occuper de lui et lui faire à manger, il avait toujours été un piètre cuisinier et se contentait de manger des choses en boites ou surgelées. Ça faisait maintenant plus d’un an que j’étais en couple avec Ethan et nous cherchions tous les deux le bon moment pour lui annoncer. Ethan était convaincu que son meilleur ami prendrait plutôt bien les choses, ce n’était pas mon cas et j’avais passée beaucoup de nuits blanches ces derniers temps.
En rentrant dans la pièce je vis tout de suite que James était d’humeur morose, il avait la mâchoire crispée et une mine sombre. J’avais essayée de badiner un peu avec lui pour le détendre mais rien n’y faisait. Je savais que ces derniers mois avaient été durs pour eux là-bas, Ethan se réveillait parfois la nuit en sursaut et faisait de nombreux cauchemars, je me demandais si James aussi dormait mal ce qui aurait pu expliquer son humeur inhabituelle. Alors qu’il avait été silencieux quasiment tout le temps dont je m’occupais de sa blessure, il prit soudain la parole. « Ne sors jamais avec un militaire Kate. Nous voyons trop de choses affreuses là-bas et nous risquons notre vie à tout moment. Rien de bon ne peut sortir d’une relation avec un militaire. » Oui, et bien ce n’était définitivement pas le moment de lui parler de ma relation avec Ethan. « Tu veux que je vois pour te faire prescrire du Prozac ? Tu m’as l’air d’être hyper joyeux toi, aujourd’hui ! » Lançais-je en essayant de détendre l’atmosphère. « Je ne plaisante pas Kate, promet-le. » Ses yeux étaient plantés dans les miens. Subitement ma bouche était sèche et mon pouls s’emballait. Je ne pouvais pas refuser de lui répondre et en même temps je n’avais encore jamais menti à mon frère, je lui cachais des choses mais je ne lui avais jamais menti. Pourtant devant la détresse que je lisais dans ses yeux je ne pus m’empêcher de répondre un « C’est promis » qui je ne le savais allait beaucoup me hanter.
[…]
J’avais mal dormi cette nuit-là, tournant et retournant dans ma tête la discussion que j’avais eue avec mon frère. Quand Ethan arriva le soir, juste après que je sois rentrée du boulot il vit bien que je n’étais pas au mieux de ma forme. Il me prit dans ses bras avant de me demander ce qui n’allait pas, je n’avais pas envie de lui en parler parce que je savais ce qui allait en découler mais j’avais du mal à me résigner.  « C’est James, tu l’as vu ses derniers temps ? »  Il hocha la tête. « Ouais, il est un peu lugubre ces derniers jours, ça nous arrive à tous mais ça finit par passer. On a des jours avec et des jours sans, comme pour tous les métiers. »  Je poussais un soupir sonore.  « Il m’a demandé de lui promettre que je ne sortirais jamais avec un militaire. Tu aurais dû voir son regard quand il m’a dit ça, il était tellement sérieux… »  Ethan se pinça l’arête du nez dans un signe d’agacement avant de prendre la parole. « Et qu’est-ce que tu as fait ? » « Qu’est-ce que tu voulais que je fasse ? J’ai promis, il n’aurait pas compris que je ne le fasse pas. »  Le silence se fit quelques instants, un silence lourd, pesant.  « J’ai jamais menti à mon frère, jamais. »  « On a qu’à lui dire pour nous deux. »  Je secouais la tête.  « C’est hors de question, il comprendrait pas. »  Ethan poussa un soupir sonore. « Il finira par comprendre. »  « Tu le prendrais comment toi, si tu apprenais qu’il sortait en secret depuis plus d’un an avec Saskia ? » Je savais l’amour qu’Ethan portait à sa sœur, je savais que la comparaison était justifiée. « Même pas la peine de répondre, ta façon de serrer la mâchoire parle pour toi. » « C’est pas pareil, Sas’ est plus jeune que toi… »   « C’est exactement la même chose. On n’a qu’un an d’écart, ta sœur et moi. » Je le vis réfléchir à sa réponse.  « S’il la rend heureuse alors oui, je finirais par l’accepter. Ca me prendrait sûrement un peu de temps, mais je finirais par l’accepter. »  « Le problème c’est qu’on n’a pas ce temps là ! Vous repartez dans une semaine et s’il ne te fait pas confiance là-bas c’est plus que dangereux. Ça risque de mettre vos vies en péril. »  Je le vis se prendre la tête entre les mains. « Et donc, ce que tu me dis c’est que parce que ton frère était mal luné aujourd’hui, on doit mettre un terme à une relation qui fonctionne aussi bien ? C’est complètement illogique Kate. »  Les larmes commençaient à couler sur mes joues, je ne fis aucun geste pour les essuyer.  « Je ne veux pas être celle qui brise votre amitié, Ethan. »  « Mais il m’en voudra quelques jours et ça lui passera. »  Je secouais la tête.  « La confiance c’est essentiel dans votre métier, la briser ça mettrait votre vie en danger à tous les deux et ça je ne peux. J’ai déjà perdu mes parents et je ne veux pas revivre ça, ni avec lui ni avec toi. Et je refuse de lui mentir… » « Mais si tu fais ça, c’est moi qui lui en voudrait, parce qu’à cause de lui je perds la femme de ma vie. » J’essuyais rageusement les larmes qui continuaient de couler de mes yeux.  « Ne dis pas de bêtises, je ne suis pas la femme de ta vie, tu trouveras mille fois mieux. »  Par contre, je savais que je ne trouverais jamais aussi bien, je n’avais même pas envie de rencontrer quelqu’un d’autre. Je voulais Ethan et personne d’autre.  « Et puis c’est à moi que tu dois en vouloir pas à lui. »  « Tu ne m’ôteras pas de la tête que tout ça c’est absurde Kate. »  Je vis Ethan commencer à attraper son manteau et à s’éloigner d’un pas rageur.  « Ethan, prends soin de toi et de lui, s’il te plait… » Sa réponse fusa. « Je prendrais soin de lui, mais que je prenne soin de moi ou pas ça ne te regarde plus. »  La porte claqua aussitôt derrière lui tandis que je fondais en larme. Je savais que ce n’était pas la bonne solution, mais c’était la seule que j’avais. Plus jamais je n’aurais une histoire comme celle que j’avais vécue avec Ethan.

***********************

Malgré notre rupture j’avais continué à envoyer des colis pour James et Ethan, cela aurait paru trop bizarre sinon. Seulement nous ne débâtions plus sur les livres comme avant, il se contentait de me dire s’il aimait ou non les livres que je lui envoyais et s’il voulait la suite des tomes. Nos conversations me manquaient terriblement mais j’essayais de rien laisser paraître. Mes collègues savaient que j’avais mis fin à ma relation mystère comme elles l’appelaient – elles m’avaient littéralement harcelée pendant toute l’année où Ethan et moi étions ensemble afin de savoir qui il était. En même temps il n’avait pas été difficile de remarquer que mon humeur était bien moins bonne depuis quelque temps et elles avaient vite additionné deux et deux. Ensuite, elles s’étaient mises en tête de me trouver « l’homme parfait ». Mais mes rendez-vous ne dépassaient jamais le stade du restaurant, je trouvais les hommes trop ci et pas assez ça… Au bout d’un certain temps ça m’avait frappé. Tous ces hommes n’étaient pas Ethan et c’était ça que je leur reprochais. Inconsciemment je m’étais convaincue qu’il n’y avait que lui qui pouvait me convenir, il allait falloir que j’arrête les livres et les films romantiques. Mais même en sachant ça, rien n’y faisait. Je voulais Ethan et personne d’autre. Je m’étais même dit que si lui non plus n’avait personne en début 2016 alors j’allais peut-être revenir sur ma décision. Mon frère et lui avaient plus d’un mois de permission en début d’année alors ça lui laisserait le temps de se faire à l’idée avant de repartir en mission. Seulement le destin avait visiblement autre chose pour nous…
Alors que mon frère devait revenir dans une semaine pour fêter Noel, le téléphone sonna en pleine nuit. Depuis l’accident de mes parents chaque fois que mon téléphone sonnait passé 22h, mon cœur manquait un battement. Mais en même temps je ne pouvais pas me permettre de l’éteindre je voulais savoir s’il arrivait quelque chose à mon frère – mais dans mon imagination quelque chose ne dépassait rien qui ne lui aurait valu plus d’un mois d’arrêt à la maison, des bobos superficiels en somme. Seulement le bobo qui donna lieu à ce coup de fil était loin d’être superficiel. Mon frère était officiellement tombé pour la nation. Il n’y aurait plus de Noel ensemble, plus de fêtes, plus de rires, plus rien. De rage une fois cette affreuse conversation terminée je balançais mon téléphone contre le mur. Voir exploser cet engin de malheur me fit un bien fou, plus personne ne m’appellerait la nuit pour m’annoncer la mort d’un proche.


***********************

Toujours pas de pluie pour le deuxième enterrement, mais cette fois-ci je n’avais plus mon frère pour me soutenir. J’étais frigorifiée tout le long de la cérémonie, nous étions à quelques jours de Noël et il y avait fort à parié que la neige allait s’inviter au rendez-vous. Je n’arrivais pas à me concentrer sur ce qu’il se passait, mon cerveau n’enregistrait pas que mon frère gisait là dans ce cercueil et que plus jamais, jamais je ne pourrais le serrer dans mes bras. Mes larmes coulaient sur mes joues et je n’avais pas la force de les essuyer, je me contentais de me demander si elles allaient finir par geler tellement avec ce froid. Lorsqu’un homme en armée me remit le drapeau qui avait été sur le cercueil de mon frère je le pris en me sentant bête. Qu’est-ce qu’il voulait que j’en fasse de son foutu bout de tissu aux couleurs du pays ? Ça n’allait pas ramener James alors ça n’avait aucun intérêt.

Je poussais un soupir de soulagement quand ce fut enfin fini, j’allais pouvoir m’enfermer chez moi et ne plus y bouger. J’avais dix jours de congés que je comptais bien passer au lit à regarder des séries dans lesquels il n’y aurait aucun mort – ce qui n’était pas forcément évident. « Kate ? »  Je me figeais en entendant la voix qui venait de m’appeler. Ethan n’avait pas tellement l’air en meilleur état que moi, ses yeux étaient tout petits et il était blanc comme un linge. « J’ai essayé de t’appeler mais je tombais systématiquement sur ta messagerie. Je me suis inquiété. »  Je lui adressais un pauvre sourire qui n'atteignit  pas mes yeux. « Il a fini sa vie contre un mur, il faut que je m’en rachète un… »  Nous nous regardâmes quelques secondes sans rien dire avant que sans réfléchir je fonce me blottir dans ses bras. Je crois que lui comme avions besoin d’un peu de réconfort. Il me serra dans ses bras un long moment et nous restâmes ainsi un long moment. « Allez viens, finit-il par dire, allons dans un bar. Tu claques des dents. »  Il attrapa ma main et se mit en route sans même me laisser le temps de réfléchir.

Je me figeais en voyant le bar où nous allions et dû lutter contre les larmes qui menaçaient de couler une fois de plus. Ethan se tourna vers moi l’air soucieux. « Et bien, qu’est-ce qui t’arrive ? » « C’est juste que… » Ma voix était secouée de sanglots que je peinais à contenir. « Nous sommes venus dans ce bar à la mort de nos parents... » Une fois de plus je me retrouvais ici après l’enterrement d’une personne que j’aimais.
Un chocolat chaud plus tard, je me sentais un peu mieux ou du moins je n’étais plus sur le point de fondre en sanglot. Nous parlions de tout et de rien avec Ethan, évitant le sujet sensible. Au bout de quelques instants, il mit les pieds dans le plat. « Je suis désolé, Kate. » Je relevais le nez de mon chocolat, franchement perplexe. « Pourquoi est-ce que tu t’excuses en fait ? »  « Je t’avais dit que je veillerais sur lui et j’ai échoué. »  Je soupirais. « C’est pas toi qui lui a tiré dessus à ce que je sache, je sais que tu as fait mieux que tu as pu Ethan. Je suis soulagée que tu t’en sois tirée toi. »  J’avais entendu dire qu’il s’était battu comme un tigre pour ramener le corps de James avec lui, je lui en étais plus que reconnaissante. Un petit silence gêné nous enveloppa quelques instants. « Tu sais Kate, j’étais avec lui quand il a poussé son dernier soupir. Il m’a demandé de veiller à ce que tu sois heureuse… »  Nous avions donc un problème parce que quoi qu’il se passe l’un de nous briserai une promesse. « Je sais que tu n’as personne dans ta vie Kate, on devrait retenter le coup, je ne pense pas qu’il m’ai dit ça par hasard. Il a bien vu que je n’étais pas dans mon assiette cette dernière année et il m’a dit plusieurs fois que tu n’avais plus l’air aussi joyeuse. »  Je poussais un soupir. « Honnêtement Ethan, James serait encore en vie j’aurais sautée sans l’occasion. Je suis malheureuse sans toi. Seulement là j’aurais l’impression de profiter de la mort de mon frère pour revenir sur la promesse que je lui ai faite. »  Je savais que ça n’avais aucun sens mais je ne pouvais pas l’expliquer c’était comme ça.

***********************

Les deux mois qui avaient suivi la mort de mon frère n’avaient pas été particulièrement joyeux. Passer les fêtes seule avait été très dur pour moi, mais d’un autre côté c’est aussi en partie de ma fête. J’avais systématiquement décliné chaque invitation, je n’avais pas le cœur à la fête. Mais je m’étais promis que l’année prochaine, si quelqu’un m’invitait à fêter Noël je le ferais ou à défaut je m’arrangerais pour travailler et m’occuper de mes patients. J’avais passé le 25 à pleurer devant ses cadeaux qu’il n’aurait jamais. Parmi eux il y avait un petit cadre avec une photo récente de nous deux, il aimait bien en avoir avec lui là-bas, il me disait que ça lui faisait du bien dans les moments difficiles de penser à sa famille. J’avais décidée d’accrocher ce cadre dans mon salon pour me souvenir. J’avais été infoutu de le mettre droit, il penchait toujours d’un côté ou de l’autre quand j’essayais de le redresser mais finalement j’avais décidée de le laisser comme ça. Je ressemblais à ce cadre moi aussi, j’étais bancale.

Heureusement que j’avais des amis en or sur qui compter, quand j’avais repris le boulot après les fêtes, tout le monde avait vu à quel point j’allais mal. Mes copines veillaient à ce que je mange et me forçaient à finir mes assiettes devant elles. Sans ça j’aurais surement perdu bien plus que mes cinq kilos, déjà que je n’étais pas bien grosse avant, mais maintenant je faisais presque peur, on pouvait voir mes côtes comme si j’étais affamée. Le repas du boulot était souvent le seul que je me faisais de la journée, mais il était souvent bien assez gros pour que je ne meure pas de faim. Je me forçais à manger au moins une fois par jour lorsque j’étais de repos, sinon après j’étais trop affaiblie pour travailler correctement. Je commençais tout doucement à retrouver mon appétit, la prochaine étape serait de reprendre le poids perdu, je n’aimais pas vraiment ressembler à un foutu squelette. J’avais également beaucoup de mal à trouver le sommeil mais l’un de mes amis médecin m’avait prescrit des somnifères que je ne prenais que lorsque j’avais vraiment besoin d’une vraie nuit pour tenir le coup. Petit à petit je retrouvais un visage humain, mes cernes violettes diminuaient. A la fin du mois de février je me maquillais même de nouveau. Je n’étais certes pas la plus joyeuse des filles au monde mais j’étais clairement moins lugubre.


***********************

Ce soir-là j’étais sortie avec mes collègues. Nous avions passé la soirée à refaire le monde et à boire plus que de raisons. Nous nous avions parlé à cœur ouvert et je leur avais enfin tout raconté sur mon homme mystère et notre situation actuelle – ou plutôt notre absence de situation ? Bref ça avait été une bonne soirée et j’étais rentrée chez moi plus qu’alcoolisée. Allez savoir pourquoi, une fois seule dans mon petit appart appelé Ethan m’apparut comme une excellente idée. Je tombais sur sa messagerie ce qui n’avait rien d’étonnant puisqu’il était plus de quatre heure du matin, heureusement que mon service ne commençait qu’à 17h le lendemain… « Ethan, c’est moi. » Je marquais une petite pause avant de réaliser qu’il s’avait peut-être pas qui était ce moi. « Kate, tu sais, ton ex… J’ai parlée de toi avec mes collègues aujourd’hui. Elles m’ont dit que j’étais crétine de rester loin de toi. De toute façon James me disait de ne pas me mettre avec un militaire pour ne pas être dévastée au cas où il arriverait quelque chose. Mais qu’on soit ensemble ou non, s’il t’arrivait quelque chose je ne m’en remettrais pas. Je t’aime Ethan, sans toi je suis malheureuse, mais les gens autour de moi ont la fâcheuse tendance à mourir et j’ai la trouille qu’en se remettant ensemble ce soit à ton tour de quitter définitivement ma vie. Enfin bref, passe euh… Une bonne journée ? » Je raccrochais et m’endormie aussitôt sans même prendre le temps de me démaquiller ou de mettre un pyjama.

Lorsque j’ouvris les yeux le lendemain matin l’absurdité de ce que j’avais fait m’apparut clairement. Il n’y avait bien que dans un cerveau alcoolisé qu’appeler son ex pour lui dire ce qu’on a sur le cœur semblait être une bonne idée. Je lui envoyais un texto qui disait que je lui avais laissé un message sur son répondeur alors que je n’étais pas encore dans mon état normal et que s’il ne l’avait pas encore écouté il pouvait le supprimer sans l’entendre puisqu’il ne contenait que des conneries de fille bourée. Et puis je me préparais pour aller au boulot laissant mon téléphone dans la chambre. J’avais décidé de laisser mon portable ici et de ne pas l’emmener avec moi. Ces engins de malheur ne servait qu’à apprendre la mort d’un proche ou appeler ses ex bourrée, bref rien de bon ne sortait jamais d’un téléphone.


Dernière édition par Katia Evans le Mer 2 Mar - 11:33, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 25/02/2016
> messages : 70
> pseudo : Luleaby
> avatar : sam (hotmygoodness) claflin
> crédits : tearsflight(avatar)
❥ statut civil : célibataire au coeur pris, autant vous dire que ce n'est pas facile tous les jours
> âge : vingt-sept ans
> métier : chargé de communication
> à savoir sur moi :



MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:12

Spoiler:
 
Pardon

T'es bella, bienvenuuuuuue dans le coin
Va absolument falloir qu'on se trouve un lien de la muerta
Bon courage pour rédiger ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 28/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Freya
> avatar : Emma Stone
> crédits : U.C.
❥ statut civil : Célibataire et lutte désespérément pour oublier que son coeur bat pour quelqu'un, tout ça pour respecter une promesse faite à un mort.

> âge : Presque 28 ans.
> métier : Infirmière, ses patients assez âgés la demande souvent en mariage. Elle dit souvent en rigolant qu'un jour elle finira par accepter.
> à savoir sur moi :
Cause I was made for loving you, even though we may be hopeless hearts just passing through. Every bone screaming I don't know what we should do, all I know is, darling, I was made for loving you

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:20

Of course que je suis bella, tu crois quoi ;)
Yep on va se trouver un lien qui déchire :D Déjà cousin c'pas mal ^^ (Vu qu'elle a plus de famille directe, ça lui fait au moins des gens sur qui compter :3)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment.
> arrivé(e) le : 24/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Drey le chamallow
> avatar : Chris Evans
> crédits : laughinearlydied
❥ statut civil : Actuellement, je suis fiancé, bientôt célibataire, en tout cas c'est l'impression que j'ai, ma fiancée est assez en colère contre moi en ce moment à cause de mon retour à Fairhope. Pourtant, elle est avec moi aujourd'hui, mais le déménagement semble vraiment être un problème pour elle.

> âge : 34 ans
> métier : Lieutenant de police
> adresse : #2008 Fairland Avenue
> mes 5 résolutions : ▬ Ne plus mentir ou en tout cas moins mentir et exactement la même chose avec la manipulation. Je pense qu'avec cette résolution s'ajoute faire un peu plus confiance aux gens autour de moi.
▬ Choisir une date pour le mariage et ne plus faire de modification pour ma carrière ou celle de Denitsa, oui, un mariage dans l'année serait parfait.
▬ Me remettre à la guitare, cela fait des années que je ne joue plus et j'avoue que cela m'ennuie vraiment.
▬ Réduire ma consommation de sucrerie, je suis un vrai gamin devant le sucre, je mange toutes sortes de bonbons et en permanence, j'adore ça ! ▬ Je souhaite également apprendre le russe, Denitsa à des origines russes et adore sa grand-mère qui habite là-bas, je veux apprendre pour elle, pour Denitsa
> à savoir sur moi : Peur de la fraise dentaire ▬ Adore la bière ▬ Adore les animaux (3 chiens : Goose, Heaven et Démon. 2 chats : Mimine et Minou) ▬ Bon cuisinier ▬ Fan des Marvel ▬ 5 tatouages sur le corps ▬ Très amoureux de Denitsa ▬ Porte toujours une arme ▬ Amateur de musique ▬ Déteste les procédures ▬ Ne supporte pas quand on blesse les femmes ou encore les enfants. Sauf s'il s'agit de criminelle ▬ Adore la vitesse, aussi bien en voiture qu'en moto ▬ Rêve de refaire une maison de ses propres mains ▬ N'aime pas trop les réseaux sociaux ▬ Pratique la boxe, la course à pied, le basket, le hockey sur glace

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:22

Bienvenue et bon courage pour ta fiche de présentation !
Emma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Life is a road

> arrivé(e) le : 11/01/2016
> messages : 67
> pseudo : maman dragibus
> double compte : Saskia & Heaven
> avatar : Sarah Bolger
> crédits : tearsflight & tumblr
❥ statut civil : Elle est en couple et heureuse avec son petit ami, Aaron. Mais elle doit bien avouer qu'elle se pose des questions depuis que son meilleur ami et ex est venu lui faire une grande déclaration d'amour.
> âge : 26 ans, et oui le quart de siècle a été dépassé.
> métier : institutrice en dernière section de maternel.
> adresse : u.c.
> mes 5 résolutions : Continuer à être heureuse + Parvenir à faire survivre un poisson rouge plus de deux mois dans sa classe + Ignorer les nouvelles déclarations de Lincoln + Apprendre à marcher sans manquer de tomber toutes les deux minutes + Arrêter de manger le bout de ses crayons
> à savoir sur moi : Aaron + Annabelle + Lincoln + ...

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Dim 28 Fév - 22:28

Ma choouuu ! Enfin te voilà !

Bon courage pour ta fiche !!

_________________
You ought to keep me concealed just like I was a weapon. I didn't come for a fight but I will fight til the end. This will not be a battle, might not turn out okay. You know you look so Seattle but you feel so LA. And I love the way you hurt me. ©️endlesslove.
Irresistible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Parfois, certains amis, certaines personnes te déçoivent, c'est la vie et je suis prête à l'accepter. Par contre, je trouve ça affreux de me dire que c'est moi qui risque un jour de décevoir tout le monde.


> arrivé(e) le : 13/01/2016
> messages : 67
> pseudo : Luxette
> double compte : Annabelle et Roxanne
> avatar : Holland Rodden
> crédits : wise (avatar) + stydia tumblr (gifs signature)
❥ statut civil : A quitté son premier amour après une relation de plusieurs années, presque 9 ans, il y a quelques mois. Elle a rencontré un homme et elle s'est mise en couple récemment avec lui. Elle pense enfin qu'elle va être heureuse auprès de lui.
> âge : 26 ans
> métier : Vendeuse dans un magasin d'antiquités / donne aussi des cours de boxe à la salle de sport de Fort Bliss.
> adresse : #17 Thompson Hall Road
> à savoir sur moi : saskia + zooey & romy + heaven + ...

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Lun 29 Fév - 8:15

Bienvenue ici chérie !!

Emma te va toujours aussi bien

_________________
Fall in love

   
« I loved him against reason, against promise, against peace, against hope, against happiness, against all discouragement that could be. » © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 28/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Freya
> avatar : Emma Stone
> crédits : U.C.
❥ statut civil : Célibataire et lutte désespérément pour oublier que son coeur bat pour quelqu'un, tout ça pour respecter une promesse faite à un mort.

> âge : Presque 28 ans.
> métier : Infirmière, ses patients assez âgés la demande souvent en mariage. Elle dit souvent en rigolant qu'un jour elle finira par accepter.
> à savoir sur moi :
Cause I was made for loving you, even though we may be hopeless hearts just passing through. Every bone screaming I don't know what we should do, all I know is, darling, I was made for loving you

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Lun 29 Fév - 9:13

Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



that's how a superhero learns to fly

> arrivé(e) le : 04/01/2016
> messages : 226
> pseudo : the mad hatter
> double compte :
> avatar : italia ricci
> crédits : © charney
❥ statut civil : célibataire
> âge : vingt-sept ans
> métier : journaliste
> adresse : #157 fairhope avenue
> mes 5 résolutions : ❤️ me montrer moins impatiente
❤️ ne pas être trop curieuse
❤️ arrêter de me méfier de tout le monde
❤️ oser me confier à mes proches
❤️ faire de nouvelles rencontres
> à savoir sur moi : j'ai toujours un petit carnet pour écrire les idées qui me passent par la tête + j'ai un grand frère et une petite soeur + mon cerveau n'arrête jamais de tourner, même pendant la nuit + j'adore manger, autant le sucré que le salé + je n'aime pas avoir tort + je dévore des tonnes de livres + je suis accro à mon ordinateur et à mon portable + je me mordille les lèvres quand je suis stressée + je suis une adepte des séries télé en tous genre + ✭ ma fiche ✭

❤️ rp romy & hazel + rp aaron❤️

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Lun 29 Fév - 10:23

Bienvenue parmi nous

Bon courage pour ta fiche

_________________
✭ you won't ever be alone ✭
❤️  Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know. When it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive. ❤️ We keep this love in a photograph, we made these memories for ourselves, where are eyes are never closing, hearts are never broken, times are forever frozen still. ❤️ ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

> arrivé(e) le : 06/01/2016
> messages : 74
> pseudo : keep smiling
> double compte : Aaron Kensington et Millicent Rhodes
> avatar : Shay Mitchell
> crédits : rose adagio (avatar)
❥ statut civil : Je suis actuellement célibataire. Il y a six mois en arrière, je devais me marier, mais il n'est jamais venu jusqu'à l'autel. Depuis j'essaye de ne pas trop penser aux relations amoureuses, il faut que je me remettre de tout ça. Mais en même temps je viens d'apprendre que le meilleur ami de mon ex est amoureux de moi et ça vient tout chambouler dans ma vie. En plus de ça je n'ai pas vraiment été très gentille avec Nolan lorsqu'il m'a avoué qu'il m'aimait...
> âge : 28 ans
> métier : cuisinière au Spuckies by the bay
> adresse : #153 - fairhope avenue
> mes 5 résolutions : 1. Arranger les choses avec Nolan, essayer de lui avouer mes sentiments et d'avoir une relation stable. 2. Faire un peu plus de sports durant l'année pour ne pas perdre la forme. 3. Aller faire un voyage en Europe au cours de l'année. 4. Trier mes factures qui sont dans une armoire depuis trop longtemps. 5. Ne plus penser à mon mariage raté.
> à savoir sur moi : Je passe beaucoup de temps à nettoyer ma maison car je suis quelqu'un de très maniaque et je ne supporte pas lorsque que quelque chose est mal rangé + Lorsque je sors, je prends du temps pour me préparer, mais j'arrive toujours à l'heure. En fait, je ne supporte pas que les gens arrivent en retard à des rendez-vous et je n'aime pas faire attendre les autres + J'ai un rire très communicatif et je suis en général toujours très positive et souriante, comme je l'ai dit il vaut mieux ne pas me voir de mauvaise humeur + J'aime faire de nouvelles rencontres, parler aux gens, etc. On m'a toujours considérée comme la plus folle et la plus bavarde de la famille. Le ridicule ne tue pas comme on dit, en tout cas moi ça ne me fait certainement pas peur et puis je suis pleine de vie.

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Mar 1 Mar - 11:40

BIENVENUE I love you
Bon courage pour ta fiche
Et n'hésites pas si tu as des questions

_________________

Just because you fail once, doesn't mean you're gonna fail at everything. Keep trying, hold on, and always, always, always believe in yourself, because if you don't, then who will, sweetie? So keep your head high, keep your chin up, and most importantly, keep smiling, because life's a beautiful thing and there's so much to smile about. Marilyn Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 28/02/2016
> messages : 17
> pseudo : Freya
> avatar : Emma Stone
> crédits : U.C.
❥ statut civil : Célibataire et lutte désespérément pour oublier que son coeur bat pour quelqu'un, tout ça pour respecter une promesse faite à un mort.

> âge : Presque 28 ans.
> métier : Infirmière, ses patients assez âgés la demande souvent en mariage. Elle dit souvent en rigolant qu'un jour elle finira par accepter.
> à savoir sur moi :
Cause I was made for loving you, even though we may be hopeless hearts just passing through. Every bone screaming I don't know what we should do, all I know is, darling, I was made for loving you

> more about me
> to do list:
> disponibilité rp:
> mes amis, mes amours:

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Mar 1 Mar - 12:02

Merci les filles

Ca devrait aller pour les questions je harcèle Eireen et Hazel ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 25/02/2016
> messages : 20
> pseudo : Petit prince
> avatar : Jamie Dornan
> crédits : © Puckessa
❥ statut civil :
> âge : 32 ans
> métier : Médecin spécialisé en oncologie

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Mar 1 Mar - 19:45

Bienvenue magnifique demoiselle I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Life is a road

> arrivé(e) le : 11/01/2016
> messages : 67
> pseudo : maman dragibus
> double compte : Saskia & Heaven
> avatar : Sarah Bolger
> crédits : tearsflight & tumblr
❥ statut civil : Elle est en couple et heureuse avec son petit ami, Aaron. Mais elle doit bien avouer qu'elle se pose des questions depuis que son meilleur ami et ex est venu lui faire une grande déclaration d'amour.
> âge : 26 ans, et oui le quart de siècle a été dépassé.
> métier : institutrice en dernière section de maternel.
> adresse : u.c.
> mes 5 résolutions : Continuer à être heureuse + Parvenir à faire survivre un poisson rouge plus de deux mois dans sa classe + Ignorer les nouvelles déclarations de Lincoln + Apprendre à marcher sans manquer de tomber toutes les deux minutes + Arrêter de manger le bout de ses crayons
> à savoir sur moi : Aaron + Annabelle + Lincoln + ...

MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down Mer 2 Mar - 18:28

Fiche Validée
Tu peux jouer à présent !
Encore une fois, j'aime ta fiche, ma chou !


Voilà, tu as réussi ! Tu as réussi à tenir le coup jusque là, tu es à présent habitant de Fairhope. Avant de pouvoir te lancer, corps et âme dans le RP, certaines choses sont à faire. Tout d’abord, il faut que tu vérifies que ton avatar a été recensé ici. Après, tu ne comptes pas te tourner les pouces toute la journée, tu as bien un petit métier, tu trouveras le recensement des métiers ici. Dormir ? De temps en temps, c’est essentiel, dormir dans la rue tu ne feras pas ! Viens créer ton logement par ici. Pour terminer, si tu as la moindre question concernant le forum, n’hésite pas à contacter l'une des administratrice par mp. Tu es à présent libre de tes actes, cours, vole, sache que les administratrices seront à ton écoute.

Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous
L'équipe administrative


_________________
You ought to keep me concealed just like I was a weapon. I didn't come for a fight but I will fight til the end. This will not be a battle, might not turn out okay. You know you look so Seattle but you feel so LA. And I love the way you hurt me. ©️endlesslove.
Irresistible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Katia + I'm broken down

Revenir en haut Aller en bas
 

Katia + I'm broken down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « We are broken, we can't fix it there's no cure for our condition, desperate eyes are staring at me, should be hopeless but we're happy.. »
» Vidéos de Vlad et Katia : un peu de légèreté dans ce monde de brutes...
» La vie parisienne
» nettoyage de printemps
» (F/LIBRE) OONA CHAPLIN ∞ we're not broken just bent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YEAR, NEW LIFE :: ONCE UPON A TIME :: want to know everything about you :: welcome baby-